08.07.2022 - 10.07.2022

Les Estivales de l'Alzette

Design by OD TECHNICAL DESIGN www.od-tecnicaldesign.com

08.07.2022 - 10.07.2022

Disciplines

Arts visuels, Danse, Musique pop / rock / électro, Patrimoine, Théâtre

Description

Animer un territoire en sommeil durant l’été, en lien avec le thème des migrations d’hier et d’aujourd’hui; et favoriser la mixité des arts et des cultures, à l’image de celle du territoire en impliquant les différentes parties prenantes du projet : population, associations culturelles, collectivités locales. Tels sont les principaux objectifs des Estivales de l'Alzettequatre jours de fête autour des richesses culturelles et associatives du territoire, associant musique, danse, cinéma, théâtre et gastronomie. Une alchimie qui fera de l'Arche, un lieu de rencontres et d’échanges entre les spectateurs.

Texte fourni par le partenaire de projet

en savoir plus

Evènements passés

08.07.2022 - 10.07.2022 • 12:00 - 

Festival

Les Estivales de l’Alzette, a pour objectif d’animer un territoire en sommeil durant l’été, en lien avec le thème des migrations d’hier et d’aujourd’hui et de favoriser la mixité des arts et des cultures, à l’image de celle du territoire, en impliquant les différentes parties prenantes aux projets : population, associations culturelles, collectivités locales. Ce seront trois jours de fête, les 8, 9 et 10 juillet 2022, autour des richesses culturelles et associatives du territoire : musique, danse, cinéma, théâtre, gastronomie. Notons entre autres, une projection cinéma plein air, des scènes musicales « découverte » avec des artistes locaux et des concerts exceptionnels avec des artistes d’envergure internationale.

en savoir plus Read less
  • Pluridisciplinaire
  • Festival

Gratuit

Plus d'infos

08.07.2022 • 17:00 - 

Festival

- Vendredi 8 Juillet 2022 - 17H00 : Discours d’ouverture et apéritif aux saveurs du monde / 18H30 : Concert 7 Sois Luso Med Esch Orkestra – musique du monde / 19H45 : Concert Victor Zölo – chanson française / 21H00 : Concert Jewly – blues rock

en savoir plus Read less
  • Pluridisciplinaire
  • Festival

Gratuit

Plus d'infos

09.07.2022 • 10:00 - 

Festival

- Samedi 9 Juillet 2022 - 10H00 : Exposition Vintage cars / 14H00 : Spectacle de Pit Vinandy « Collègues » - marionnettes / Spectacle de La Trappe à Ressorts « Les ĀÃÅ » - déambulations et échasses / 17H00 : Concert DETTO – rock / 18H15 : Concert Snap Border – rock / 19H30 : Concert Porn Queen – hard rock / 21H00 : Concert Larkin Poe – folk rock

en savoir plus Read less
  • Pluridisciplinaire
  • Festival

Gratuit

Plus d'infos

10.07.2022 • 09:00 - 

Festival

- Dimanche 10 Juillet 2022 - 9H00 : Marché gourmand et exposition d’art / 15H00 : Concert Alicia F ! – punk rock / 17H00 : Concert Nuke for Cain – punk rock / 18H15 : Concert Vecchi e Brutti – blues rock / 19H30 : Concert Mr Yaz – funk, électro / 21H30 : Concert Sinsemilia – reggae

en savoir plus Read less
  • Pluridisciplinaire
  • Festival

Gratuit

Plus d'infos

Partagez cette page

A propos

Le Pôle de l’Image
L’association a pour objet le développement de la culture audiovisuelle autour de trois axes majeurs : la diffusion, la création et la formation. Dans ce cadre, l’association a vocation à reprendre la gestion du cinéma Le Rio, ainsi que l’organisation du Festival du Film Italien de Villerupt et à développer toutes les actions concourant à la réalisation de ses objectifs. De plus, le Pôle de l’Image a développe depuis 20 ans, une section « Mémoires et Images » avec l’édition, à ce jour, de 12 ouvrages historiques sur le patrimoine de Villerupt et du territoire.

Il était une fois le Festival… En 1976, le Festival du Film Italien de Villerupt est né un peu par hasard. Un petit groupe de cinéphiles de la MJC organisait des week-ends cinéma thématiques (western, science-fiction…) et cette fois-ci, profitant de la vague de succès du cinéma italien en France, du 09 au 14 novembre 1976, ils décident de présenter une vingtaine de films italiens. Devant le nombre insolite de spectateurs (plus de 3 500), les organisateurs réitèrent l’année suivante avec un succès encore plus grand, jusqu’à dépasser les 30 000 spectateurs en 1983. Les organisateurs étaient bien sur tous bénévoles, de dix, le groupe s’élargit rapidement à une centaine de personnes pendant le festival. Le nombre de films passa à trente, le festival s’allongea à deux semaines. Au programme, toute la comédie largement importée en France, les films sociaux, les « Maîtres » (Petri, Rosi, Visconti…) et une ouverture sur les nouveaux auteurs. Au départ, le public était local et composé de nombreux italiens ou enfants d’italiens. Par la suite, il s’est étendu à toute la Grande Région SarLorLux, avec un nombre toujours plus grand de spectateurs cinéphiles, venus voir des films souvent inédits en France. En 1983, subissant la crise du cinéma italien, ainsi que celle de l’activité industrielle de la région, le festival s’arrêta, pour ne reprendre qu’en 1986, sous l’impulsion de quelques organisateurs. De nouvelles propositions, de nouveaux auteurs, de nouveaux acteurs : le public d’habitués était un peu déconcerté. Cette nouvelle formule s’est progressivement imposée et au début des années 90, les films de Tornatore, Verdone, Salvatores, Moretti, Benigni… attirent à nouveau plus de 30 000 spectateurs à chaque édition. En 1998, le festival s’est professionnalisé et restructuré en se détachant de la MJC. Le schéma culturel est redéfini (forme actuelle de la manifestation) et le nombre de films porté à plus de soixante. La sélection des films vise surtout à refléter le plus possible l’actualité du cinéma italien de qualité sans aucune autocensure mais également (et surtout), à répondre à tous ceux qui décrètent le déclin ou le renouveau du cinéma italien à travers les sections du Festival de Cannes.

L’adhésion du public (plus de 46 000 spectateurs en 2010, et 40 000 en 2016), plus jeune, plus international et d’un niveau culturel plus élevé, valide cette nouvelle stratégie, soutenue, d’ailleurs, par les institutions françaises, luxembourgeoises et italiennes. 

Le succès de la manifestation et son originalité (Villerupt n’a aucune des caractéristiques d’une ville de festival) ont suscité l’intérêt de nombreux étudiants et chercheurs, qui voulaient en définir l’identité, entre émigration, monde ouvrier, multiculturalisme, mais les organisateurs n’entendent pas se laisser enfermer dans ces catégories. Bien entendu le festival est au centre d’une zone « d’italianité » très forte (les sous-titres sont malgré tout indispensables pour la majeure partie des spectateurs) et contribue, encore aujourd’hui à valoriser l’image de l’Italie et de sa production culturelle. Cependant, les organisateurs veulent avant tout, participer à un élargissement de l’offre cinématographique pour un public large et varié et donner à ce public l’opportunité de prendre part à un évènement qui allie culture populaire et élitaire, de rencontrer directement les oeuvres et ceux qui les produisent.