Zoom sur les projets : « Loop — down the hills, across the land »

Zoom sur les projets : « Loop — down the hills, across the land » Loop down the hills

Le 22 mars 2021, la Commune de Sanem a présenté, le projet « Loop — down the hills, across the land », mené dans le cadre d’Esch2022, Capitale européenne de la culture, auquel vous êtes personnellement invités à participer.

Selon Madame la Bourgmestre Simone Asselborn-Bintz, « Notre grand projet communal, va plus loin qu’un unique et ambitieux projet. Il comprend plus de 18 histoires – sur le passé, le présent et l’avenir qui s’étendent sur tout le territoire de la commune et qui demandent à être alimentées par votre vécu, vos idées, votre participation ».

Pour Anna Loporcaro, Directrice artistique du projet, il est important de « ne pas imposer des œuvres d’art toutes faites comme venant s’exposer à Sanem, mais plutôt d’imaginer des créations qui soient pensées in situ comme un écho aux sites choisis, aux habitant-e-s et à leur mémoire. Ce parcours est pensé, autant que possible avec les structures locales très actives […] workshops participatifs, évènements, concerts, pique-niques seront autant d’occasions de solliciter le public et de créer des moments d’échange et de vie qui nous manquent cruellement depuis un an ».

Le projet de la Capitale européenne de la culture Esch2022 a coïncidé avec la volonté de construire le Pavillon de la source Bel-Val aux fonctions pédagogiques et récréatives, avec le collectif BeBunch. L’architecte Luxembourgeoise Laura Mannelli y développera le projet « Pavillon de la source Bel-Val » pour évoquer, le récit de la Source Bel-Val. « C’est à partir de ce storytelling immersif que s’articule à l’échelle du site une installation scénographique. L’esprit de la source est caché dans un des espaces fermés du pavillon à partir duquel se déploie sur tout le site une orchestration de différents dispositifs qui tous convergent vers cet espace. »

Parmi les 17 autres projets, figure « Per grazia ricevuta » de l’artiste Claudia Passeri dont l’intervention consistera à placer des lettres lumineuses de 7 mètres de haut « PGR », acronyme de « Per Grazia Ricevuta » (par la grâce reçue), en référence aux ex-votos, et cinq lettres « ARBED », en hommage à l’usine et aux ouvriers, dans le paysage marqué par la sidérurgie.

« Histoires de serres », mené par d-o-t-s, posera un regard curieux et critique sur les serres, et notamment celles de Soleuvre, récemment acquises par la Commune de Sanem et lieu d’intervention principal du projet. À travers une exposition et un programme culturel varié, do-t-s- transformera celles-ci en un espace accueillant et dynamique, invitant la population locale de se réapproprier le lieu. Les habitants sont notamment invités à apporter leurs serres de tous formats pour participer, en workshops, au développement du projet.

Trixi Weis et Emile Sevindik créeront avec « Composition pour Concasseur », un voyage sonore sur l’ancien sentier longeant le concasseur de Belvaux, en activité de 1870 à 1977. Les créations sonores prendront leur source d’inspiration dans une multitude de bruits autour du minerai de fer et les différentes étapes de son extraction.

À partir du territoire, des habitant-e-s, de ce que l’on trouve et de ce que l’on entend, le collectif la Bonneterie éditera notamment, dans le cadre du projet « Eating Map » une carte physique des endroits où poussent des plantes comestibles et utiles, dévoilant un contenu d’utilisation de ces plantes, remplie d’histoire et de science populaire.

Pour participer et découvrir les nombreux autres projets du Loop, rendez-vous sur : www.loop22.lu

Esch2022 Capitale européenne de la culture,
c’est beaucoup plus qu’une ville. C’est tout un territoire.

En visitant esch2022.lu, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour pour fournir un service plus personnalisé et réactif. En savoir plus