Pitches Esch2022 : quatrième rencontre

Pitches Esch2022 : quatrième rencontre Quatrième rencontre Match-Making ©Esch2022

De fructueuses rencontres entre les entreprises et les partenaires de projets Esch2022 

Comment faciliter les rencontres entre les partenaires de projets Esch2022 qui ont besoin de soutien et les entreprises qui souhaitent investir durablement dans des projets ciblés, pour développer leur engagement sociétal et toucher le grand public ? Esch2022 et la plate-forme Inspiring More Sustainability (IMS) ont initié les Webinaires « Pitches Esch2022 », une série de match-makings mensuels passionnants auxquels participer à la pause-déjeuner. 

Ainsi, le vendredi 19 mars, de 13h à 14h, pour la quatrième séance, six partenaires de projets ont présenté leurs projets en 3 minutes chacun, avant de répondre aux entreprises intéressées. En cas de « match », l’entreprise peut ensuite contacter directement le partenaire de projet pour développer, ensemble, une stratégie sur-mesure. 

Aurélie Amyot et Nicolas Boritch de l’association MY ART – Modulab (Metz)  a présenté le projet « Mécaniques discursives », une installation initiant un dialogue entre la gravure sur bois et les technologies numériques récentes.  Pour Esch2022, une fresque monumentale constituée d’une centaine de gravures collées et imprimées sur 1400 m2 de surface, couvrira la façade de l’Arche, le nouveau Centre culturel de Micheville. À la nuit tombée, des connexions lumineuses éclaireront les jeux entre images fixes et images en mouvement. Ce défi artistique et technique requiert des moyens financiers et des besoins en nature. Nous recherchons notamment une nacelle d’élévation de 25 mètres pour le montage et un opérateur disponible 1 mois en février 2022. La construction en bois de trois tours de projection de 4 mètres de haut requiert des talents en travail du bois et découpe laser sur bois. Les sponsors intéressés pourraient bénéficier de vernissages privés et de rencontres avec les artistes. 

Dimitri Mallet a présenté le projet « L’heure bleue, 2022 », un projet de construction d’une architecture éphémère installée en pleine nature, dans la vallée de l’Ellegron, près de Esch-sur-Alzette. La salle d’exposition est vide et sera éclairée d’une lumière blanche. Si le visiteur reste silencieux une minute durant, la pièce deviendra bleue. Des évènements et marches aux croisements de l’astrologie, de l’écologie, de l’histoire sociale et culturelle, mais aussi des géologues, cuisiniers, seront invités à participer à l’expérience avec le public. Ainsi, le biologiste Francis Martin soulignera l’interaction des arbres et des champignons ; une cuisinière japonaise, la question de la longueur en bouche, etc. Ces discussions reflètent les enjeux sociaux et économiques de notre présent et de notre futur. Le projet recherche des financements et des partenariats en nature (bois massif, brut, etc.). Des visites privées et des workshops pourraient être proposés aux mécènes intéressés. Le musée, démontable, pourrait être montré ailleurs.  

Doriane Thiéry a présenté le projet « In the Field, un voyage sonore », porté par l’ensemble 2.2., est une saga littéraire racontée à l’oreille dans un décor réel : celui dans lequel vous vous promenez à Belval. Immergé dans un récit de l’application, vous deviendrez l’auteur qui déambule entre les hauts-fourneaux. Le récit interactif, propose à l’auditeur de faire des choix, au fil de sa déambulation. Les sons enregistrés par des compositeurs usent de la technique du Field recording qui est une technique d’enregistrement sur le terrain, qui devient la matière première de leur création musicale. Six parcours sonores tous publics de maximum une heure seront ainsi situés dans six communes, de part et d’autre de la frontière. Le projet est propice à des collaborations directes avec les entreprises, sous forme d’ateliers, de rencontres, ou d’autres solutions imaginées ensemble. Les parcours, maintenus jusqu’au 31 décembre 2023 et nécessitent des parrains pour être prolongés au-delà.  

« La Marche des Oublié.e.s de l’Histoire », présenté par Clotilde Moynotet la compagnie de théâtre Pièces Montées est un projet théâtral participatif basé sur une phase d’ateliers artistiques sur la mémoire locale, proposés à la population. Ces ateliers de danse, vidéo, théâtre d’objets, etc. donneront lieu à une exposition et à un spectacle déambulatoire organisé de part et d’autre de la frontière, au printemps 2022. Les ateliers d’écriture destinés à tous les publics permettront de faire surgir la mémoire locale, de part et d’autre de la frontière, en une parabole sur la mémoire, l’oubli, l’engagement et le renoncement. Le budget requiert des partenaires financiers, des véhicules de tourisme pour motoriser les 4 acteurs, la musicienne, le technicien et l’assistante à la mise en scène, ainsi que des besoins techniques en sonorisation mobile et communication (langue des signes).  

Le projet « Working Class Heroes » (MUAR), porté par la commune de Kayl et présenté par Marieke Jarvis, est un musée virtuel sur le thème du travail qui propose à tous les publics de réfléchir au monde du travail passé, sous forme de conférences, workshops, lectures de livres, installations artistiques, etc. Ce projet de musée hors-les-murs implique une venue directe au sein des entreprises, sur les lieux de travail. Dans ces expositions immersives, les visiteurs pourront réfléchir sur les droits du travail et transmettre leurs expériences. MUAR qui signifie « demain », permettra de documenter le monde d’une autre façon, tant sur le travail passé que sur le travail à venir. Le projet recherche des lieux d’exposition au sein même des entreprises et un cargo pour transporter le projet à Kaunas, ville jumelle d’Esch2022, où il sera également présenté. Des after-workshops pourront être proposés au sein même des entreprises.  

Florence Martin, administratrice de l’ensemble de musique contemporaine United Instruments of Lucilin a présenté le projet «33, 7 » dont l’ambition est de représenter la diversité d’Esch et de sa région en 2022 minutes de musique, issues d’un mapping cartographique. Les concerts auront lieu pendant un week-end en différents espaces de la Kulturfabrik, au mois de septembre 2022. Le répertoire présenté reflètera les 122 nationalités présentes à Esch-sur-Alzette. Des commandes de pièces seront passées aux compositeurs pour représenter des jeunes femmes portugaises, la communauté du Yemen, etc. L’ensemble est en quête de mécénat pour soutenir ces commandes de musiques écrites aux compositeurs et propose des présentations privilégiées dans les entreprises engagées dans la création artistique.  

Les entreprises et les porteurs de projets intéressés peuvent contacter Anne-Catherine Richard :
anne-catherine.richard@esch2022.lu 

Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre du Business for Culture Club (BFCC) qui réunit toutes les entreprises qui souhaitent se mobiliser pour Esch2022. Ouvert à tous et gratuit, le Business for culture club permet aux entreprises, via leur soutien (mécénat, sponsoring, soutien financier ou en nature), de développer leur visibilité en tissant des liens privilégiés avec le monde culturel. 

Devenir partenaire — Esch2022 

Esch2022 Capitale européenne de la culture,
c’est beaucoup plus qu’une ville. C’est tout un territoire.

En visitant esch2022.lu, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour pour fournir un service plus personnalisé et réactif. En savoir plus