Minett Trail : le gîte « Floater » à Dudelange

Minett Trail : le gîte « Floater » à Dudelange Vue extérieure du Gite de Dudelange ©M3-Architectes

Un vestige témoin du passé industriel sidérurgique 

Le projet « Floater », développé par M3 Architectes et financé par la Ville de Dudelange ainsi que par le Ministère du Tourisme, résulte d’une collaboration étroite avec l’artiste Franck Miltgen. Tous les aspects de ce projet ont été conçus comme une proposition hybride entre sculpture et architecture. 

Une attention particulière a été portée à l’insertion du volume dans un contexte bien particulier, chargé en histoire et réinvesti par la nature, en visant un équilibre entre respect du site et interaction avec les éléments qui le composent. Afin de s’insérer dans cette narration, la forme matrice du projet trouve son origine dans un front de taille de la réserve naturelle Haard-Hesselbierg-Staebierg, témoin du passé minier de la région et qui a été reproduit à l’aide de la technologie du scan 3D et de la découpe d’après fichiers numériques. 

« La roche du front de taille contenant la « Minette » nous a guidés pour donner forme au gîte. A la manière d’une imprimante 3D, les relief extérieurs et intérieurs du Floater sont construits à l’aide de couches successivement empilés pour reproduire la plasticité de la roche; l’extérieur en acier-inoxydable et l’intérieur en bois et légèrement tronquéesDans le principe il faut s’imaginer un dédoublement vers l’intérieur de la surface reproduisant la roche. Un peu comme un masque qui possède une face extérieure et une face intérieure ‘en négatif’ ». 

Le choix des matériaux répond à la fois aux exigences de l’économie circulaire, à la narration liée au contexte dans lequel le gîte s’insère et permet de mettre en place une interaction dynamique et subtile sur une surface aquatique multicolore. 

Grâce à sa façade d’acier réfléchissant, la construction aura des aires d’iceberg. Cette symbolique liée au changement climatique couplé au matériau de l’acier et la charge historique que porte le bassin, sont autant d’éléments qui permettent de déployer l’interprétation de l’édifice. Il s’agit de proposer une forme qui questionne notre rapport à la nature au travers de la technologie et de la science.  

« Nous nous sommes beaucoup interrogés sur le rôle que pouvait jouer la surface de l’eau dans ce projet. Dans l’absolu et d’un point de vue artistique, le motif et l’idée de la surface de l’eau transparente a une histoire riche et fertile. Nous avons voulu intégrer des concepts de cet héritage et témoigner d’un profond ancrage dans ce dialogue entre l’homme et la nature au-delà de la simple sublimation visuelle qu’elle induit ».  

Dans ce sens, les voisins tels que le CCRD opderschmelz, le CNA, Waassertuerm et Pomhouse posent le cadre au thème central du Floater; à savoir, les questions liées à l’enregistrement du réel au travers des technologies de l’image. Les surfaces réfléchissantes créeront des réflexions aquatiques qui feront écho aux reproductions géologiques et permettront aux randonneurs de vivre une expérience unique, en lien avec le trail qu’ils auront arpenté la journée, le bassin où ils passeront la nuit et l’histoire qui les relie.  

Bureau d’architectes : M3 Architectes (www.m3architectes.lu
Artiste : Franck Miltgen (www.franckmiltgen.com
Site : Bassin à Dudelange, 1B Rue du Centenaire, Ville de Dudelange 

Esch2022 Capitale européenne de la culture,
c’est beaucoup plus qu’une ville. C’est tout un territoire.

En visitant esch2022.lu, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour pour fournir un service plus personnalisé et réactif. En savoir plus